Aventures au long coursMicroaventures

3 jours à vélo sur la Vélomaritime en Bretagne nord

Lors de mes deux semaines de vacances précédentes, j’ai suivi la Charente, remonté la côte Atlantique puis traversé la Bretagne jusqu’à Guingamp. Là, mon amie Hélène me rejoint pour que nous partions 3 jours à vélo sur la Vélomaritime en Bretagne nord, le long de la Manche entre Plouha et Saint-Cast-le-Guildo.

En quelques mots

La Vélomaritime est un itinéraire vélo qui suit la côte nord de la France, entre Roscoff et la frontière belge au-delà de Dunkerque. Nous n’en ferons qu’une petite partie en Bretagne nord, dans les Côtes d’Armor, le long de la Manche. Sur ces 3 jours, nous verrons les falaises sur la mer, la baie de Saint-Brieuc, les charmants villages d’Erguy et Pléneuf Val-André et surtout le Cap Fréhel. Et bien sûr, un certain nombre de plages.

Le parcours est très bien balisé, il n’est pas nécessaire d’avoir un gps. Le tracé n’est pas toujours le long de la mer et il alterne montées et descentes sur certaine portion. Il pourra donc être un peu délicat avec de jeunes enfants ou avec une remorque, sans assistance électrique.

Pas de souci niveau hébergement dans cette portion-ci, la côte est très touristique.

Le détail du parcours

1er jour sur la Vélomaritime / 18ème jour du voyage : Guingamp – Binic

Nous partons de Guingamp où je m’étais arrêtée me reposer après plus de deux semaines de voyage à vélo. Retrouvailles faites avec Hélène sur le quai de la gare, nous nous mettons en route. Direction la côte vers Plouha où nous récupérons le parcours balisé de la Vélomaritime.

Nous apercevons la mer pour la première fois du parcours (ça ne sera pas la dernière) et les reliefs accidentés qui plongent dans l’eau. Nous nous arrêtons au camping de Binic où nous plantons nos tentes avec probablement l’une des plus belles vues sur la mer.

Total de la journée : 44 km

2ème jour : Binic – Erquy

Après un petit déjeuner avec vue sur mer, nous nous contentons de suivre les panneaux du parcours pour cette journée. Nous arrivons assez vite sur un superbe viaduc qui est l’occasion de sortir le drone.

Par la suite, on traverse la baie de Saint-Brieuc. Passé Yffiniac, les vues sur la mer sont plus belles les unes que les autres. Avec les montées et descentes pour s’approcher et s’éloigner de la mer, on alterne entre voies le long de l’eau dans les villes le long de la cote et routes au milieu des champs sur les hauteurs. C’est superbe et enlève toute monotonie au voyage.

En fin de journée, nous nous arrêtons au camping d’Erquy après 64 km.

3ème jour : Erquy – Saint-Cast-le-Guildo

La journée est marquée par la découverte du joyau de cette partie de la Vélomaritime : le Cap Fréhel, son phare et le superbe cadre naturel qui l’entoure. Le découvrir en s’approchant doucement à la vitesse du voyage à vélo est vraiment une expérience à faire. D’autant que bien qu’étant en Bretagne, nous avons eu droit à un beau soleil pour nous accompagner dans cette découverte.

Nous nous offrons également le détour jusqu’au Fort-la-Latte (un château fort sur une pointe rocheuse) avant de retrouver la Vélomaritime pour les derniers km jusqu’à Matignon. Nous la quittons là pour rejoindre Saint-Cast-le-Guildo et sa plage de sable fin, étape finale de notre aventure à vélo. Fin de la journée avec 38 km de vélo.


Conclusion

Ces ultimes coups de pédale constituent la fin de mon voyage de 3 semaines à vélo à travers la France. Il m’aura conduite de Thiviers en Dordogne jusqu’à Saint-Cast-le-Guildo dans les Côtes d’Armor :

  • d’abord sur la Flow Vélo où j’ai longé la Charente jusqu’à la côte Atlantique ;
  • puis sur la Vélodyssée où j’ai remonté la côte jusqu’à Pornic ;
  • après un saut en train jusqu’à Nantes, c’est toujours sur la Vélodyssée que j’ai suivi le canal de Nantes à Brest pour rejoindre Carhaix et le cœur de la Bretagne. Cœur de la Bretagne que j’ai traversé jusqu’à rejoindre Guingamp puis les Côtes d’Armor ;
  • j’ai ensuite poursuivi ma route à vélo sur la Vélomaritime en Bretagne nord le long de la Manche jusqu’à Saint-Cast-le-Guildo.

Pour un total de plus de 1 110 km effectués à vélo en 3 semaines !

Ce voyage à vélo au long cours aura été une expérience réjouissante de bout en bout. Découvrir de superbes paysages variés, déguster les spécialités locales de chaque étape, dormir sous la tente, avancer lentement à la force des coups de pédale sont autant de satisfactions de ce type de voyage. Vivement le prochain !

Leave a Comment